Compte-rendus AG du samedi 3 mars 2018

 

 

Compte-rendu de l’Assemblée Générale Annuelle

03 mars 2018

à Montferrand

Impression générale : Une excellente AG : 55 adhérents présents au début pour entendre les bilans 2017 et les projets 2018. Les rangs se sont malheureusement un peu éclaircis ensuite au moment de prendre les décisions pour l’avenir. Mais il est vrai que, comme d’habitude, il y avait beaucoup de choses à dire et que la durée totale – avec un repas au milieu cependant- a atteint plus ou moins les cinq heures !

PREMIERE PARTIE : à valider (ou non)

I- Compte-rendu d’activité et bilan moral de l’année 2017.

Angèle et Alice nous avaient préparé un visuel dynamique pour énumérer toutes les activités de la doume dans l’ensemble des groupes locaux ; le nombre en est impressionnant !

Le bilan moral :

– par rapport à 2016, pas beaucoup de variation dans le nombre d’adhérents : beaucoup de nouveaux mais certains anciens oublient ou négligent de réadhérer ; or c’est une obligation légale : la doume ne peut circuler que dans un réseau d’adhérents identifiés. Sans doute, malgré le nombre de comptoirs, fallait-il essayer de faciliter les réadhésions (c’est fait avec HelloAsso) ainsi que l’achat de doumes (voir le scénario e-doume en document joint: le scénario e-doume).

– le nombre de doumes en circulation augmente régulièrement, et ceci alors que les reconversions en euros sont nombreuses. A ce sujet quelqu’un évoque la possibilité de mettre un taux de change défavorable à la reconversion, afin d’encourager les prestataires à se fournir dans le réseau. L’avis général est de ne pas le faire, car cela créerait des injustices. Il vaut mieux essayer de voir comment favoriser la circulation de la doume entre professionnels.

– un point très positif est l’amélioration incontestable de la visibilité de la doume. Même l’interview du Directeur de la Banque de France dans La Montagne, qui nous avait choqués, a été finalement une bonne chose car cela a incité ce haut responsable à se pencher sur notre fonctionnement et il nous a dit finalement qu’il était très sérieux et bien organisé, et avec très peu de risque que les adhérents « ne récupèrent pas leur mise ». Par ailleurs, les rapports avec les collectivités locales s’intensifient, surtout avec la Métropole Clermont-Auvergne.

– et surtout il faut noter que nos projets de « création d’entreprises manquant au territoire » a commencé après beaucoup d’études à donner ses premiers fruits : le magasin citoyen « l’Alternateur » a vu le jour en 2017 à Sauxillanges, avec la collaboration de la mairie et des habitants ; le projet « Laverie de verres » est sur le point d’aboutir, en partenariat avec le Parc Livradois-Forez et le Pays d’Issoire ; le projet « Coop des Dômes » a bien avancé et en 2018 il est prévu que s’ouvre un petit magasin expérimental.

II- Bilan financier 2017 et budget prévisionnel (voir les chiffres dans les documents joints)

Bilan 2017 et prévisionel 2018

Nous avons été très économes en 2017 (pas de service civique, de frais de déplacement de stagiaire, très peu d’édition de documents à part le petit flyer conçu par le GL Saint-Amant-les-Cheires.) Le bilan est donc très positif. A la question : est-ce que le reliquat s’ajoute au reliquat de 2016 ? il est répondu « oui, car il nous faut un matelas plus confortable en cas de dépenses fortuites ».

A la question : «  le total des euros du fonds de garantie ( y compris les parts sociales et prêt de 1000 euros ) était-il en décembre 2017 équivalent au nombre de doumes en circulation ? » il est répondu : «  pas exactement : Fonds de garantie : ….. doumes en circulation :……., le décalage correspondant au temps nécessaire pour que les euros remonte du comptoir au gestionnaire local puis au compte de la Banque Postale ».

A noter que les (petits) intérêts que rapporte le fonds de garantie sont toujours réservés à la compensation éventuelle de la cotisation des professionnels en difficulté financière, sur demande de leur part.

Bilan financier et budget prévisionnel approuvés à l’unanimité.

IV- Les projets de l’année.

Les projets présentés par Danielle (voir documents joints: les projets de l’année 2018) sont approuvés et on n’y ajoute rien (« c’est déjà beaucoup ! »  entend-on).

Certains de ces projets nécessitent d’être étudiés de près et cinq appels à inscription sont lancés (voir documents joints: inscription dans les groupes de travail ) : quatre groupes de travail et le week-end aux Liards du 16 au 18 mars: inscription au Week-end des Liards

Un autre projet est présenté par Astrid au nom du groupe «  utilisation du fonds de réserve ».

Faute de deuxième AG l’année dernière ( mauvaise organisation!) les projets « Cigales » qui avaient été préparés n’ont pas pu faire l’objet d’un investissement de l’ADML 63 et maintenant il faut tout refaire à zéro.

Il ya a une possibilité : mettre 8000 euros encore en parts sociales à Terre de Liens qui en a toujours besoin (sur la ferme des Raux en particulier).

Mais nous ne décidons qu’une chose : oui, pour la somme de 8000 euros mais nous attendons la prochaine AG de juin pour décider de leur attribution, car d’ici là il apparaîtra peut-être d’autres projets à soutenir.

V- Constitution et validation du Collectif d’Animation

Vous trouverez en pièce jointe le résultat, qui a suscité une assez longue discussion, non sur la qualité des personnes, mais sur la conception même de ce Collectif ( seulement animation ou animation + gestion? Faut-il une présence physique aux réunions ou non ?) Vous regarderez le commentaire qui jouxte la liste: les candidats élus

En tout cas sont élus « officiellement » :

Jean-Michel Bartin

Geneviève Binet

Colette Boudou

Pierrette Boyer

Annette Corpart

Catherine Gueguen

Hervé Le Bail

Agnès Mollon

Danielle Nadal

Pascal Tellier

Astrid Ursem,

Damien Verhille 

(12)

PAUSE (qui devait être pause café mais finalement ça a été pause repas!)

DEUXIEME PARTIE : deux innovations à discuter

I- Le projet e-doume

(présenté par Stephan Gelberger, l’informaticien qui a conçu et qui continue à développer sans aucune rémunération le logiciel de gestion doume.org)

De même que notre logiciel, sécurisé http://s, permet aux prestataires d’avoir un compte numérique, il a été demandé à Stephan de l’autoriser aussi aux utilisateurs, afin de pouvoir payer leurs achats par smartphone sans avoir à aller au comptoir chercher des billets, ce qui souvent limite la circulation de la doume.

La solution imaginée par Stephan a l’avantage de ne rien coûter, contrairement aux systèmes type eusko (genre carte bleue) qui ont coûté très cher. Elle a déjà été expérimentée (fictivement) par quelques testeurs (4 seulement!), ça marche et c’est très simple d’utilisation.

Pourquoi se mettre à la monnaie numérique alors que nous sommes toujours attachés au billet qui a une autre valeur psychologique ?

1) parce que la jeune génération est habituée au numérique et le réclame,

2) parce que cela permettra à nos professionnels qui font du e-commerce (commande et paiement par Internet avant livraison) d’intégrer la doume dans leurs moyens de paiement numérique

et 3) si un prestataire se fait un compte d’utilisateur, il pourra se payer son salaire en doumes, et de même pour ses salariés.

Le principe est acté, nous devons continuer dans cette voie.

Ce qui n’est pas encore tout à fait au point, c’est la façon de charger son compte.

- il y a : donner des euros au comptoir qui aurait la commande : « charger compte e-doume » et donnerait les euros convertis à son gestionnaire comme d’habitude. Inconvénients : une difficulté supplémentaire pour le comptoir et toujours l’obligation d’aller au comptoir pour l’adhérent.

- il y a la possibilité de passer par Hello Asso en faisant un « don » mais pour l’instant le chargement des comptes en doumes devrait être fait manuellement par une personne responsable. Discussion à avoir avec HelloAsso pour une automatisation.

- il y a le virement de banque à banque (de la banque de l’adhérent à la banque de l’ADML) mais il faut voir avec le Crédit Coopératif (qui est notre banque dans la mesure où nous passons par elle pour toutes les opérations sur les comptes NEF, mais ça peut être aussi la banque Postale) quel prix ils nous feraient pour bénéficier d’une telle interface bancaire.

Dans l’immédiat :

On informe,

On fait un appel à volontaires utilisateurs et et volontaires comptoirs pour lancer une première expérience (passage par un comptoir), on prévient les pros,

et on approfondit les possibilités avec HelloAsso et les banques.

e-doume, visuel

II- Création d’un emploi salarié.

Après la plaidoirie de Danielle (voir ses arguments en documents joints: pourquoi une création d’emploi salarié _), l’analyse des besoins et la qualification d’Angèle ne sont pas contestés.

CV Angèle DRANSART

La discussion s’engage sur la nécessité de faire un appel ouvert à candidature pour ce poste. Les arguments de ceux qui veulent ouvrir l’appel sont «  plus de transparence, pas de copinage » et le arguments contre sont «  ce serait inhumain de donner des espoirs à d’autres jeunes gens alors que nous savons déjà que c’est Angèle qui sera choisie ».

On fait valoir que le financement sera demandé à des volontaires (donc que ce sera pas pris sur le budget de l’association) et que ces volontaires-là seront plus motivés à l’idée de salarier une bénévole de la doume qui a déjà fait largement ses preuves.

Ce dernier argument emporte l’adhésion. Il ne reste plus qu’à faire un appel au don : ouvrir un financement particiatif sur HelloAsso, ne pas fixer le don à 30 euros car certains peuvent donner plus et cela permettra de prolonger le contrat.

Fin de l’Assemblée Générale.

Rappel de l’ordre du jour et des documents joints:

Nous vous rappelons notre important rendez-vous : l’Assemblée Générale Annuelle de l’ADML 63 à Montferrand, salle Poly, palce Poly, de 17 h 15 à 21 h (parking place de la Rodade, puis on entre dans la vieille ville, ce sera une rue à gauche)

Horaire : 17 h 15 – 21 h avec un  repas partagé (apportez boissons, nourriture à partager)

Vous trouverez ci-joint les documents préparatoires qui seront explicités et discutés à l’AG:

Bilan d’activité 2017

Bilan financier 2017 et prévisionnel 2018

Les projets de l’année 2018

La liste provisoire des candidats au Collectif (vous pourrez vous inscrire sur place ou avant en écrivant à contact@adml63.org).

Le scénario du projet de e-doume

Le projet de salarié: pourquoi une création d’emploi salarié

Le projet d’utilisation d’une partie du fonds de réserve sera mis en discussion à une autre AG, il n’a pas encore été assez fouillé.

Ce contenu a été publié dans 1 VIE DE L'ASSOCIATION, Assemblées générales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.