Compte-rendu du week-end « Rêve du dragon » des 26-27 octobre 2019 aux Liards

Compte-rendu du processus « Rêve du dragon »

26 et 27 octobre 2019

Auberge Les Liards

La méthode du rêve du dragon sert à mener des projets :

  • pour son propre bien-être
  • pour le collectif
  • pour la Terre

Les dragons représentent les épreuves, obstacles, croyances limitantes… et peuvent aussi être des moteurs pour avancer.

La méthode se déroule en quatre temps :

Célébration ⇒ Rêve ⇒ Plan ⇒ Action ⇒ Célébration et ainsi de suite

Célébration

Nous avons travaillé sur les forces et les défis de la doume

Forces :

  • Dans l’air du temps
  • Qualité des personnes
  • Accomplissements
  • Horizontalité
  • Dynamique collective

Faiblesses et défis :

  • Toucher un grand public
  • Implication des utilisateurs
  • Organisation / pilotage
  • Épuisement de l’équipe

Rêve

Question générative : Que faudrait-il qu’il se passe dans ce nouvel épisode du projet doume pour que tu puisses te dire dans un an que ce fut une expérience, une aventure pétillante et inoubliable que tu es reconnaissant(e) d’avoir vécu ?

Réponses :

  • Un maximum de communes, communautés de communes, métropoles entrées dans le réseau doume, qui utilisent la doume, qui la font utiliser aux salariés et élus
  • Acheter habits des pieds à la tête en doume
  • Plus d’implication dans les médias nationaux
  • un grand nombre d’agriculteurs de Limagrain convertis au bio et à la doume
  • que la doume serve de point de départ d’une école de la transformation : lieu où des associations, particuliers, entreprises pourraient échanger, se former, dans plein de domaines où la doume apporte une vision différente, à l’économie et à la gouvernance par exemple
  • En face des collectivité, plein de citoyens se réunissent pour partager leurs expériences
  • Dans un an, que toutes les personnes rencontrées connaissent et prennent la doume
  • Nagui, Nicolas Hulot et Pierre Rabhi viennent faire une conférence sur les monnaies locales, rediffusée sur France 2
  • On dépasse les frontières et on peut échanger librement avec les monnaies voisines
  • Aux prochaines rencontres nationales, mettre en place une identité commune des monnaies locales
  • Dans tous les journaux, publications, un article correct sur les monnaies locales
  • En mars prochain, mention de la monnaie locale dans tous les programmes électoraux
  • Multiplier les présentations de la doume dans les médiathèques de la métropole puis du Puy de Dôme
  • Des outils de communication pour montrer concrètement ce qu’on a fait
  • Qu’il n’y ait plus de malentendu sur la TVA et les impôts
  • Communiquer auprès des comptables, écoles de comptables, accompagnement d’entreprises
  • Que les groupes de Thiers, Ambert, Dore, ressuscitent et qu’on fasse régulièrement des réunions là-bas
  • Rencontrer l’équipe de rédaction de La Montagne
  • Quand Danielle ira rencontrer la Montagne : créer une page avec uniquement des informations positives
  • Animations régulières pour en apprendre plus sur la monnaie et l’économie
  • Plus aucun prestataire qui reconvertit
  • Jeux dans les collèges, lycées, centres de loisirs, primaire, pour sensibiliser les jeunes
  • Local pour l’ADML, lieu où on pourrait passer, avoir de la documentation, faire nos réunions

Plan

Émergence de 7 pôles :

  • Recherche d’un local
  • Communication externe
  • Élus
  • Éducation, animation
  • Motivation et soutien aux utilisateurs
  • Prospection des pros
  • Dynamique nationale

Les pôles Communication externe, Élus, Éducation / animation et Motivation / soutien aux utilisateurs sont jugés prioritaires. La recherche d’un local est intégrée au pôle Communication externe.

Action

Voir plan d’action

Question générative : Quels ingrédients ou actions pourraient favoriser et booster la mise en œuvre du plan d’action ?

Réponses :

  • Faire un point d’étape à chaque collectif avec timing / méthode Kanban
  • Poser une première réunion dans la semaine
  • Formuler des actions concrètes
  • Dans l’action, consacrer plus de temps à agrandir l’équipe
  • Recenser les personnes susceptibles de rejoindre l’équipe et les solliciter individuellement
  • Avoir un ou des pilote(s)
  • Découper les missions en petites tâches fun
  • Faire des retours de bilan en cours d’action
  • Rappeler que chacun donne ce qu’il veut / peut (utiliser le livret bénévole)
  • Communiquer sur le plan d’action
Ce contenu a été publié dans 2 GROUPES DE TRAVAIL, Animations, Communication. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.