Réunion du Collectif d’Animation du jeudi 5 septembre 2OI3

Compte-rendu de la réunion du Collectif d’animation du jeudi 5 septembre 2013

Présents: Gingkyo Recorbet, Geneviève Binet, Eliane Apcher, Hervé Le Bail, Astrid Ursem, Danielle Nadal, Pascal Tellier, Jacky Chabrol, Murielle Castagnola, Hervé Torregrosa, Colette Boudou, Colette Lamoure, Coline Ungemuth.

 Total 13 dont 8 membres inscrits au Collectif d’Animation + 4 autres adhérents.

 Excusés : Yves Reverseau,  François  Bourgoint, Jean-Michel Bartin.

 Absent : Scott Marlin

 A souhaité se retirer du CA :  Jean-Louis Leleu.

 I-     Journées de formation des 28-29 septembre

 (responsables Murielle et Jacky)

 Les horaires et le programme restent encore à préciser, en lien avec Frédéric Bosqué et Andrea du Sol-Violette (ces derniers semblant très occupés en cette rentrée).

 Le lieu sera bien l’Atelier Lucien (qui nous demande d’adhérer).

 Les documents à distribuer aux stagiaires sont prêts depuis juin.

 Les deux intervenants logeront à Opme chez Coline.

 Le repas de samedi à midi sera assuré par l’Hôtel des Vils (prix libre), le dimanche à midi chacun apportera à manger.

 II-   Compte-rendu du travail de Sophie Rigard, stagiaire de l’été.

Création de supports : une page facebook,PourUne MonnaieLocaleDansLe PuyDeDome, un grand panneau explicatif plastifié pour affichage, un flyer couleur pour les annonces de présentations.

 Travail de recherche : un rapport (à terminer dans les jours qui viennent) sur les particularités et ressources de notre territoire dans l’optique de la création d’une monnaie locale. Elle a aussi, en s’inspirant d’autres exemples dans le monde,  imaginé  des pistes pour que notre MLC parvienne à développer sa vocation sociale.

 Pourquoi pas, enchaîne Colette, se servir un jour des subventions publiques comme fonds de garantie d’une masse de MLC qui rémunèrerait des heures de travail effectif (ce qui serait préférable au simple assistanat) ?

  III-             Nom de la monnaie (responsable Pascal Tellier)

 Dans le brouillon de communiqué de presse conçu par Pascal, la date du choix définitif était fixée en mars ; on se met d’accord pour aller le plus vite possible, mais sans engagement (on dira simplement « en 2014 ».

 On se met d’accord aussi pour organiser le vote uniquement sur le site de l’ADML 63 (la page facebook y renverra) ; on compte sur Scott pour préparer la page nécessaire au vote (les suggestions de noms devront être accompagnées d’un argumentaire).

 Pour le graphisme des billets, il est suggéré de faire appel aux sections « graphisme » des L.P., en particulier celui de Romagnat, mais il faut prévenir les profs dès maintenant pout qu’ils prévoient une séquence au 2ème ou 3ème trimestre.

    IV- Règlement Intérieur.

 Le groupe qui s’en occupe ne s’est pas réuni pendant l’été. On décide de ne pas se forcer à présenter un projet le 12 octobre, car la nécessité ne s’en fait pas sentir tant que l’association ne s’est pas étoffée (nous n’en sommes qu’à 38 adhérents !)

      V- Rédaction de la charte.

 On reste sur la difficulté de rédiger quelque chose de différent des objectifs listés par les statuts de l’ADML 63

 Autre difficulté : bien distinguer la « charte des valeurs » valable pour tous et les Conventions individualisée s avec les prestataires.

 Quant à la « sélection » des prestataires, tous les présents ont le désir commun de privilégier une démarche, une mise en projet, plutôt que des exigences trop strictes. Sur un territoire aussi vaste et varié, les priorités seront différentes (ex en ville favoriser le bio, à la campagne favoriser le maintien des commerces).

Ce devra être le grand sujet de la rencontre du 12 octobre.

     VI- Présentations publiques du projet et argumentaire.

Les deux groupes se sont réunis cet été, le plus souvent ensemble.

A lire sur la dropbox les argumentaires développés çà et là (interview de Danielle dans Exclusif 63, proposition de Colette, panneau de Sophie…) L’absence de critiques vaut-elle approbation ?

 L’agenda des interventions s’est constamment modifié ; reste pour l’instant trois stands prévus, au Forum des Associations de Romagnat le 14 septembre, à celui de Clermont les 5 et 6 octobre, peut-être grâce à Christophe Crouzet à la foire bio de Saint-Gervais le 29 septembre.

 Pour les présentations particulières avec films et débat : on a repoussé la date de Saint-Jacques (nous n’étions pas prêts et le public pas évident) ; on prévoit une présentation dans le programme du mois de l’ESS, le vendredi 8 novembre ; on  a demandé au Comité de Quartier de Montferrand, au Centre d’Ailleurs, au café-lecture de Pérignat-sur-Allier…. Le cas de figure le plus favorable étant qu’une équipe constituée fasse appel à nous et organise la publicité sur place.

 Ca n’empêche pas qu’il faut saisir d’autres occasions de populariser le projet (qui commence à être un peu connu). La limite étant la disponibilité des intervenants …  dont le nombre doit augmenter !

VII- Finances .

L’état des finances (très réduites pour l’instant ! 290 euros, et l’ADML a des dettes envers l’UCJS) est visible sur la dropbox. Pour que le montant (libre) des cotisations individuelles n’apparaisse pas aux yeux de tous et qu’Astrid puisse être assurée de la sauvegarde de ses fichiers de trésorerie, une deuxième  dropbox, à accès plus réduit, sera créée.

 VIII- AG du 12 octobre.

 Il ne restait plus beaucoup de temps pour la préparer, cependant on se met d’accord sur les points suivants :

 1     Comme (du moins on l’espère) il y aura des personnes nouvelles, un compte-rendu introductif de la conception et de l’avancement du projet est à prévoir.

     Il faudra inviter largement toutes les personnes qui un jour ou l’autre se sont dites intéressées pas le projet. (ce sera donc un AG un peu particulière)

      Il faudra mettre à jour et élargir le Collectif d’Animation car il a déjà bougé, plusieurs d’entre nous prévoyant d’être absorbés par d’autres chantiers

     Nous disposons de 5 heures qui seront partagé en deux fois deux heures avec une heure de pause-repas au milieu

     Nous proposerons à l’Assemblée, successivement, deux questions à approfondir en petits groupes avant restitution :

« Qu’est-ce qui peut pousser mon voisin, ma voisine, à utiliser la MLC ? »

 « Quelles qualités devrait avoir un prestataire pour faire partie du réseau ? »

 Colette, Gingkyo et Danielle se réuniront pour peaufiner les détails de cette AG.

  Prochains rendez-vous :

 La formation du 28-29 septembre pour ceux qui sont inscrits

L’AG du 12 octobre, 17 h à 22 h, salle Poly, Place Poly, Monferrand

Ce contenu a été publié dans 1 VIE DE L'ASSOCIATION, Collectif. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire