Est-ce une idée nouvelle ?

Pas du tout !

D’abord, dans l’histoire, la coexistence de deux monnaies (l’une, en or de préférence, pour les transactions lointaines ; l’autre, plus modeste, pour les échanges locaux) a paru parfaitement naturelle, et très efficiente. L’équivalence « une monnaie-une nation » est une idée moderne . Entre les deux guerres mondiales, théorisées par l’économiste Silvio Gesell et rendues nécessaires par la grande crise économique et financière, sont apparues de multiples monnaies locales complémentaires, surtout en Allemagne, ce qui n’est pas étonnant. Et si elles ont disparu … c’est qu’elles fonctionnaient trop bien, et que le gouvernement les a déclarées illégales. Car la monnaie, c’est le pouvoir !

Ces nombreuses expériences ont permis par tâtonnements de voir ce qui marche et ce qui ne marche pas : héritage précieux qui permet de ne pas refaire les mêmes erreurs.

Posted in: Quelques questions fondamentales