Réunion du Collectif d’animation jeudi 7 février 2017

Compte-rendu de la réunion du Collectif d’animation du mardi 7 février 2017.

Présents : Annette Corpart, Catherine Philippe, Alice Thellier, Colette Boudou, Pascal Tellier, Francis Got, Hervé Le Bail, Jean-Michel Bartin, Danielle Nadal
Excusés : Angèle Dransart, Damien Verhille, Astrid Ursem, Pierrette Boyer

I-Les résultats des démarches engagées.

1) Hébergement des 15 ° rencontres nationales à Pentecôte 2018.
Astrid et Danielle ont négocié avec le VVF de Parent pour faire baisser le prix initial moyennant des prestations inférieures. Ce VVF est très bien placé et bien conçu pour un séminaire. On devrait arriver à moins de 100 euros. C’est donc attirant mais le problème est qu’il ne faut pas tarder à réserver fermement (nous avons promis de leur donner une réponse – mais sans nombre exact !- juste après les rencontres du Havre le 15 avril). Si un lycée peut nous accueillir ce sera sans doute moins cher et moins rigide. Il faut continuer à chercher.

2) contact avec l’ADEME : Pierrette et Alice ont eu des difficulté pour trouver l’antenne locale, mais elle existe encore, elle n’a pas déménagé. On attend la réponse !

3) Demande de subvention aux sénateurs pour payer l’amélioration de notre logiciel : chou blanc, les sénateurs du Puy-deDôme ont l’obligation de réserver leur cagnotte aux communes ou communautés de communes. Au moins ils ont répondu tous les trois… Pierrette et Agnès doivent rencontrer cette semaine Michelle André, qui ne se représente pas.

4) Lettre aux Maires de l’agglomération de Clermont (pour demander d’accepter la doume dans les régies municipales). Une réaction très positive, celle de Bertrand Pasciuto Maire de Counon. La doume est inexplicablement absente de Cournon, est-ce par la Mairie qu’elle va s’y développer ?

4) Demande à la Chambre d’Agriculture de payer un stagiaire 6 mois sur le thème « développer les circuits courts » : notre contact n’arrive pas à convaincre ; par contre il propose de faire travailler sa stagiaire à lui (stage de 3 mois) sur ce thème et de la mettre en contact avec la doume.

5) SuperCoop : l’équipe « managée » par Thierry marche bien ; elle a retenu la salle de la Maison de l’Oradou le 29 mars à 20 h pour projeter le film « FoodCoop » avant de lancer un débat dirigé vers l’amplification du projet.

6) Autres dates à venir :

– jeudi 9, présentation de la Doume à une journaliste du Petit Futé par Damien
– jeudi 9 à 20 h, Gaïa TV fait venir Sébastien et Chantal Gascuel pour parler de la « guerre des graines » au Corum Saint-Jean
– trois projections-débat en mars autour du film DEMAIN : le 10 à Saint-Genès Champanelle, le 12 à Pont-du-Chateau, le 21 à Romagnat. Danielle sera présente à la séance de Romagnat mais pour les deux autres – vu la date-on a fait appel à des adhérents hors CA pour parler de la doume, ce qui finalement est une bonne chose !
– A Clermont le 1er avril, Max et Lucie ouvrent enfin leur épicerie avenue Charras -local prêté par la Mairie. Ils vont adhérer à la doume (avant serait mieux qu’après?)
– Hervé est invité à présenter la doume au lycée Murat à Issoire. Annette ira avec lui.
– Week-end de Pâques ( 15, 16, 17) : 14 ° rencontres nationales près du Havre. Danielle s’est engagée mais qui veut l’accompagner ?
– et bien sûr cette semaine, le week-end aux Liards, préparé par Walter, Damien et Sandrine.

II- Réadhésions.

1) Utilisateurs :
400 retards en février ! Beaucoup ne réadhèrent pas par simple négligence. La date butoir de fin mars paraît trop juste et certains proposent de ne pas rayer ceux qui ne réadhèrent pas avant fin décembre de la deuxième année. Ou alors les suspendre – puisqu’il faut être adhérent pour acheter des doumes – mais continuer à leur envoyer l’information. (A ce propos on reparle de newsletter !)
Montant : on propose de mettre la fourchette basse à 10 euros et d’intituler le tarif 5 euros « tarif réduit »
2) Professionnels :
Un rappel a été envoyé aux prestataires ayant un retard de plus de 6 mois. Une seule réponse, il en reste quinze à aller voir pour leur demander s’ils se retirent définitivement et pourquoi. Annette et Hervé se débattant seuls dans leur GL respectif, il serait bon qu’ils soient accompagnés par un autre personne.
La proposition d’Astrid et de Danielle de mettre sur la demande d’agrément et le bulletin de réadhésion « Je m’engage à accepter tous les paiements en doumes qui me seront proposés » est finalement soutenue, après des réticences.
Date de réadhésion : le CA propose de supprimer « l’année glissante » et d’aligner les règles de réadhésion sur celles des utilisateurs.

Conclusion de ces débats : on va proposer à l’AG de s’emparer de ces propositions pour les valider ou les transformer. ( 3 sujets : montant des cotisations, date de réadhésion et de suppression, obligation d’accepter les paiements en doumes)

III- Vie de l’association.

Nous avançons bien en nombre d’adhérents et de doumes en circulation, nous avons développé notre visibilité mais le problème déjà repéré d’un risque d’épuisement du groupe moteur devient de plus en plus évident. En particulier il est difficile de soutenir à bout de bras un groupe local qui ne s’est pas étoffé en nombre et même diminue, tout en étant présent aux CA et à ses diverses activités de communication. On nous l’avait annoncé : la troisième année est cruciale !
Nous comptions au départ sur des groupes locaux plus dynamiques et autonomes. Comment redresser la barre ? Faut-il accepter que des GL disparaissent ? Ce sera un sujet, bien sûr, de notre « séminaire » à venir.
Cette lassitude s’exprime malheureusement dans le souhait de Colette Boudou et de Catherine Philippe de quitter le CA, pour Catherine c’est aussi le souhait de ne plus être la graphiste de l’association. Heureusement Alice se présente au CA, et elle est aussi graphiste !

A noter quand même, pour nous remonter le moral, que le GL Combrailles est très dynamique (et autonome) et qu’il y a une demande pour créer un GL à Brioude (pas dans le 63 mais c’est évidemment le même bassin de vie).

Des avis pour dynamiser nos GL :
Mettre en valeur nos succès régulièrement
Fixer un rendez-vous régulier, et accepter que parfois il n’y ait pas grand monde.
Et Astrid dirait : « donner des petites tâches à accomplir aux uns et aux autres »

Petit détail : sur le site, on demandera à Stephan d’enlever la ligne « doumes reconverties » : comme c’est destiné à gonfler sans cesse, autant l’enlever pour qu’on voie mieux le nb de doumes en circulation. Les curieux feront la soustraction !

IV- Organisation de l’AG

(salle Bien-Assis, dimanche 26 mars après-midi de 15 h à 18 h)
(il faudra envoyer les documents -rapport financier, budget prévisionnel, rapport d’activité, propositions du CA, le lundi 13 mars)

15 h : accueil
15 h 15 : rapport d’activité (Danielle, sur le texte rédigé par Colette pour le 14 janvier)
Discussion
16 h : (Astrid) Rapport financier, puis budget prévisionnel et propositions pour une autre utilisation du fonds de réserve.
(Danielle) décisions sur les adhésions (voir plus haut)
Validation de l’ensemble par l’assemblée.

17 h : (Walter, Damien, Sandrine) rapport sur ce qui sera sorti du week-end aux Liards (15 mn)
Puis discussion en petits groupes

17 h 45 : constitution et approbation du nouveau Collectif d’Animation

18 h : apéritif (on a la salle jusqu’à 19 h)

PROCHAIN CA : le mardi 4 mars salle 2 du centre Jean Richepin

Ce contenu a été publié dans 1 VIE DE L'ASSOCIATION, Collectif d'animation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Veuillez entrer les lettres qui apparaissent sur l'image

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>