Réunion du Collectif d’animation de janvier 2017

Compte-rendu de la réunion du Collectif d’animation

du jeudi 5 janvier 2017

Présents : Astrid Ursem, Agnès Mollon, Colette Boudou, Jean-Michel Bartin, Thierry Mattio, Geneviève Binet, Danielle Nadal, Catherine Philippe, Annette Corpart, Hervé Le Bail, Pascal Tellier

Excusés : Pierrette Boyer, Angèle Dransart

Invités : les quatre étudiantes assurant la préparation de l’anniversaire, M. Raymond Collet (Clermont Communauté, direction Générale du Développement Economique)

I- Derniers préparatifs de l’anniversaire du 14 janvier.

Nous en étions aux plus petits détails et bien que ce sujet ait occupé l’essentiel de la soirée il est inutile d’y revenir.

II- Discussion avec M. Raymond Collet.

M. Collet est venu sur l’instigation de Mme Marion Canalès, adjointe à l’ESS, qui a rencontré plusieurs fois des membres de l’ADML 63.

M. Collet nous expose d’abord les changements qui ont eu lieu ces derniers temps dans l’administration et leurs conséquences :

1) la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes selon les nouvelles répartitions de compétences est désormais chargée de la compétence économique et le département en est déchargé.

2) Clermont – Communauté s’agrandit, s’intitule désormais Clermont Auvergne Métropole et ces nouvelles ambitions ont obligé les élus et les fonctionnaires à revoir de fond en comble l’ensemble des textes qui régissaient auparavant les objectifs et le fonctionnement de leur structure. La nouvelle communauté (et future métropole) a beaucoup d’ambitions en ce qui concerne le développement économique, et le soutien à l’ESS et à l’innovation est un axe fort des schémas de développement.

Quant au social, la communauté urbaine sort du champ.

Que faire ensemble ? Que mettre à l’intérieur de la future convention ?

En n° 1, que les régies de Clermont Communauté (Piscines, Médiathèques,…) soient incitées à accepter les doumes. Elles seront aussitôt reconverties (réglementation des finances publiques oblige) mais ce sera un affichage fort du soutien de la Collectivité à notre action. C’est le plus facile à obtenir dans un premier temps (ça ne coûte rien) ; n’oublions pas qu’il faut convaincre pas à pas élus et fonctionnaires. Il faut solliciter in fine la signature du Président (M. Bianchi) ; pour préciser les choses, Pascal et Pierrette iront discuter avec M. Collet dans son bureau.

Autre possibilité envisagée pour l’avenir : que les subventions au comité d’entreprise soient payées en MLC

On peut aussi demander – mais là, c’est chacune des 21 municipalités de l’agglo qui est concernée- de payer les places de marché en doumes ou une aide en doumes à des associations de chômeurs.

M. Collet conseille d’écrire une lettre à ces 21 maires.

Autre demande : que tous les courriers lui soient transmis en copie.

Conclusion : quel que soit l’objet de la demande, l’essentiel est qu’on parle de la doume en Conseil Communautaire.

Prochaine réunion du Collectif d’Animation jeudi 9 février, salle 5 du Centre Jean Richepin à Clermont-Ferrand

Ce contenu a été publié dans 1 VIE DE L'ASSOCIATION, Collectif d'animation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.