Compte-rendu de la réunion du Collectif d’animation du 3 mars 2016

Compte-rendu de la réunion du Collectif d’Animation du jeudi 3 mars 2016 qui s’est tenue à Issoire.Présents : Pascal Tellier, Geneviève Binet, Anne Crames, Colette Mandane, Annette Corpart, Richard Pouget (nouveau), Danielle Nadal, Astrid Ursem, Clément Vialle, Jean-Michel Bartin, Hervé Le Bail, Colette Boudou.
Invitées : les quatre étudiantes stagiaires en communication
Excusés : Catherine Philippe, Francis Got, Damien Verhille, Benjamin Hatton, Isabelle Brzégowy.

(en avant de la réunion) Rapport et projets des étudiantes.
Elles ont déjà fait un retour de la séance de présentation de la doume à une classe de BTS du lycée Sidoine Apollinaire par Geneviève et Danielle. Voir PJ.
Elles projettent de nous donner un outil sous forme de vidéo. Un groupe de travail s’en occupe, formé des 4 étudiantes, de leurs formateurs et de Colette B, mais il faut aussi contacter l’association « Le Projecteur » de Romagnat qui a en cours un projet similaire, peut-être une synergie à envisager? (contact@leprojecteur .info)
Elles vont suivre les séances de formation interne. Bien leur donner lieux et dates.

Le magazine Alternatives Economiques a prévu de sortir un numéro spécial de 100 pages sur les monnaies locales en juin et veulent nous contacter pour voir comment accompagner cette sortie par des événements locaux : Colette B

A) PROJETS EN COURS

1- Partenariat avec le Secours Catholique.
Annette et Danielle, d’un côté, et Pierre Nollevalle, directeur du SC Puy-de-Dôme, ainsi que Claire Schlumberger, responsable du secteur Thiers-Ambert du SC, se sont présentés au groupe d’étudiants de l’ITSRA (futurs travailleurs sociaux) qui pendant trois semaines vont étudier notre commande pour établir les bases d’un partenariat, qui commencerait sur l’Est du département. Voir le retour des étudiants en PJ.

2- Rencontre avec Hervé Defalvard.
pour savoir qui il est voir par exemple :
http://www.liberation.fr/planete/2015/11/02/herve-defalvard-l-economie-sociale-et-solidaire-est-l-alternative-au-neoliberalisme_1410666

Hervé Defalvard a des attaches à Ceyrat et il a rencontré la doume lors d’une conférence du Temps des Cerises. Il a écrit spontanément à l’ADML 63 pour lui proposer de faire une étude sur la doume. Ariane, Geneviève, Astrid l’ont rencontré ainsi qu’Eric Dacheux.
Son projet est de lancer une étude « recherche et développement » avec des doctorants et des étudiants, de plusieurs universités. L’idée est de montrer l’intérêt économique d’utiliser la doume plutôt que l’euro. On va demander à un groupe (pour commencer, 20 personnes considérées comme les plus gros utilisateurs de doumes), de noter toutes leurs dépenses en doumes et en euros pendant un mois. Pour trouver des volontaires, on lancera un appel à ceux qui dépensent plus de 50 d par mois. Ce ne sera pas vraiment intrusif puisque leur nom n’apparaîtra pas.
Il y a bien sûr quelques difficultés :
il semble bien que dans les enquêtes les gens surestiment leurs dépenses en doumes
les comptoirs notent en principe le nom des gens à qui ils vendent des doumes, mais il y a parfois des raisons d’indiquer une quantité globale (absence d’ordinateur, trop de monde à la fois…)
le réseau étant encore insuffisamment développé, la circulation des doumes l’est aussi.

3- Audit des prestataires par Laura.

Il a démarré le 1er mars. Le questionnaire convient à quelques détails près, mais il faut prévoir le traitement des données, qui pourrait être long. La faculté d’économie a le logiciel qui le permet, il faut donc que Laura voie avec Ariane et Hervé Defalvard comment présenter ces données.
Les prestataires répondent volontiers et on a au moins une information précise qui nous manquait, où ils dépensent leurs doumes.

4- Implication dans le projet de lieu associatif collectif, dit pour le moment « la parcelle ».

Danielle ira le matin du 2 avril à l’AG « constituante » du collectif pour représenter l’ADML 63. Rien de changé dans la liste de nos besoins (bureau, boîte aux lettres, lieu de réunion, lieu de marché…) et rien de changé non plus dans le constat que pour l’instant nous n’avons pas de main d’oeuvre à proposer pour la construction !
Normalement l’AG se tiendra sur la parcelle choisie par la municipalité qui hésite encore entre deux possibilités.

5- Services civiques.
Finalement il y a eu, tardivement, 8 candidatures, dont 3 ont été refusées d’entrée pour diverses raison (âge par ex). Pour l’entrevue finale le 9 mars, il y aura Claire du CREFAD, Astrid ou Annette, Geneviève.

B) A ETUDIER

1- Statut des partenaires.

Sur la liste des prestataires, il semblerait bizarre de faire apparaître Gaïa Terre Vivante, Attac, UCJS, Secours Catholique, Bio 63, Amaps… Certes, ces associations acceptent ou distribuent ponctuellement les doumes pour manifester leur soutien, mais ils ne font pas partie du réseau régulier d’échanges en doumes. Mais la différenciation entre « prestataires » et « partenaires » s’avère moins simple que nous pensions : qu’en est-il du café -lecture des Augustes par exemple ? Et les prestataires ne sont-ils pas tous des partenaires ? On finit par décider du plus urgent : demander à Stephan de mettre sur le site un onglet « partenaires » et d’y inscrire les associations qui prêtent le moins à discussion.

2- Aspect social de la doume.

Colette Boudou et Richard Pouget (travailleur social) vont réétudier les moyens de mettre la doume à la portée des plus désargentés, sans passer par un partenariat avec des organismes de bienfaisance. Ils lancent un appel pour participer à ce groupe de travail.

3- Drives locaux.

Sur l’agglo de Clermont, la formule est séduisante, dans la mesure où la distribution (hors AMAPS) est monopolisée par les supermarchés ou les franchises. La petite entreprise familiale de « Max et Lucie » qui marche déjà assez bien, est tentée par la doume mais il faut étudier les pratiques concrètes du point de vue de la technique et de la sécurité. Ensuite on se préoccupera d’un autre projet similaire mais encore à l’état de recherche de financement, celui de mondrivelocal.fr (Jean-Sébastien Alègre). Les trois GL de Clermont sont concernés.

4- Lettre d’Ambert.
Elle provient de quatre personnes qui aimeraient savoir si elles peuvent en tant que membres de l’ADML nouer des partenariats avec des collectivités ou organismes locaux pour, à travers la doume, avoir un impact social sur leur territoire d’Ambert. Le problème c’est que nous ne savons pas ce qu’il en est du GL Ambert-Dore, si ces personnes connaissent Jo et Laurent, etc. D’abord écrire à ces derniers avant de répondre.

5- Problème des réadhésions.
a) Problème technique :Hervé prend la peine d’envoyer un reçu de cotisation non seulement aux prestataires, mais encore aux adhérents. S’il est assez aisé de suivre sur le logiciel les nouvelles adhésions, c’est beaucoup plus difficile pour les réadhésions. Il faudrait donc que les gestionnaires signalent à Hervé les réadhésions, tant que Stephan ne s’est pas emparé du problème.
(note de la secrétaire : ça me serait bien utile aussi)
b) problème de fond : La réadhésion des prestataires demande-t-elle :
de dépouiller le questionnaire de réadhésion ?
de consulter l’ensemble du GL ?
Et d’ailleurs, la demande de premier agrément ne serait-elle pas à revoir ? On a du mal à la faire remplir.
Conclusion : on fait comme on peut et on reverra tout ça dans un an, pour l’instant on n’en a pas les forces.

6- Les sites Internet.
a) doume.org et adml63.org : Stephan a été absent deux mois et ses deux ordinateurs sont en panne ! et Colette B aimerait bien de l’aide pour tenir à jour adml63.org.
b) le site facebook PourUneMonnaieLocalePuydomoise, créé par Ginkyo en 2014. Ginkyo s’est éloigné mais il a mis quelques infos ces derniers temps (par ex après la fête anniversaire). Il faut réétudier ce site et trouver un autre responsable.
c)un professeur en Communication a lancé un groupe d’étudiants sur un site « ça doume en auvergne » et on en a deux versions, facebook et wordpress. C’est sympathique (on a rencontré ces étudiants) mais très embêtant parce que ça risque de brouiller le message sur les moteurs de recherche et en plus on n’a pas le temps de vérifier la justesse des infos, surtout s’il s’en crée d’autres par la suite ! Voir ce professeur pour en discuter.
Conclusion : un groupe de travail « sites Internet » va se mettre en place avec Thierry Mattio comme responsable.
Une suggestion : demander à nos prestataires de mettre un lien vers notre site pour améliorer son référencement.

1. PREPARATION DE l’AG

Liste des candidats à l’élection du Collectif d’Animation : sont candidats :Pascal Tellier, Geneviève Binet, Colette Mandane, Annette Corpart, Richard Pouget (nouveau), Danielle Nadal, Astrid Ursem, Clément Vialle, Jean-Michel Bartin, Hervé Le Bail, Colette Boudou.
Faire un appel général avec la convocation.

Timing de l’AG :
Accueil à 17 h 30
17h45 : rapport d’activité factuel (tout ce qu’on a fait depuis un an)
18h15 : rapport financier et budget prévisionnel (?)
18h35 : projet d’orientation : technique du world café en deux tours (?) et trois tables : travail social, rapport avec les collectivités, création économique
19h35 : Election des membres du collectif d’animation
19h45 : présentation travail des stagiaires
– 20 à 20h45 : on aborde en grand groupe (séparément pour TDL et CD ?) la question de l’utilisation du fonds de réserve. Les représentants de Terre de Liens et de Combrailles Durables seront présents pour répondre aux questions.
Il est indispensable de permettre une discussion positive. Astrid et Colette M essaieront de contacter les personnes qui avaient des objections pour y réfléchir avec elles en petit comité.(voir note de dernière minute ci-dessous)

D) PRESENTATIONS DE LA DOUME

deux jeux pour la formation : le Rêve du Dragon (la Gonette veut bien venir nous le présenter) et Polymoney
festival Bou(r)geons, 12 mars à la Bourboule. Hervé, Jean-Michel, Danielle. Le jeu « ça circule » sera présenté.
EcoVino : Jean-Michel et Astrid
1er et 2 avril, écoquartier de Trémonteix : Colette B (conférence-table ronde le vendredi) et Geneviève et Anne (Forum Ouvert le samedi matin)
au lycée Sidoine Apollinaire, devant une classe de BTS entre le 4 et le 8 avril : Colette B

Prochain CA : soit jeudi 7 avril soit vendredi 8 (si on ne trouve pas de salle pour le jeudi) à Clermont

——————————————————————–
note du « petit comité »- quand même 13 personnes – qui s’est rassemblé le 8 mars à Issoire : pas possible de traiter en une seule AG l’utilisation du fonds de réserve dans ses différents aspects, il est proposé une autre AG le 11 juin, à Issoire (avec une fête autour, ce qui permettrait d’inviter Alternatives Economiques dans leur Tour de France des MLC).

Ce contenu a été publié dans 1 VIE DE L'ASSOCIATION, Collectif d'animation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Veuillez entrer les lettres qui apparaissent sur l'image

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>