Réunion du collectif du 1er décembre 2020

Réunion du Collectif du 1er décembre 2020 par téléphone OVH (les codes seront affichés ici la veille au soir tard)
18 h 30

Ordre du jour

I- Chantiers en cours

– Organisation du « marché de Noël » ou de ce qui le remplace

– Réponses des prestataires à notre envoi

– Campagne auprès des parlementaires locaux pour soutenir la proposition de loi Gontard

– Anniversaire : que fait-on ?

– Résultat du vote BEC : quand on aura obtenu obtenu ce financement, comment procéder ?

– questionnaire « GT SOL » pour faire le point sur l’engagement des Collectivités locales

– questionnaire sur les groupements régionaux des MLCC https://form.dragnsurvey.com/survey/r/f9cf7db5
+ conférence sur youtube https://youtu.be/8djm_agkgBI le vendredi 4 décembre à 20 h (organisation Cédric André)

II- Perspectives

– Intervention à VetAgro Sup en janvier

– Appel sympa d’une service civique de la Métropole, qui veut organiser des marchés doume sur le campus des cézeaux, en mai et peut-être tous les mois.

– Plateforme fairemescourses.fr (payable en MLC)

– CR du groupe « sécurité sociale alimentaire » voir ANNEXE 1

– que peut-on faire pour RailCoop ?

– Prochaine réunion SCI Côté Cour : 4/12, 10-12h ODJ : https://docs.google.com/document/d/1Pg5Vv-nElPnDl3Au3z_1uvnFGRW62tiIQuji-1xNFk4/edit

– Un regroupement régional de nos 13 MLCC en vue des élections ?

III- Vivifier l’association

– première étape de la formation DLA, bilan

– Point sur les nouveaux bénévoles

– GL de Billom, suite

+ si on a le temps :

– Idée pour augmenter la circulation des doumes ( que les prestas puissent eux aussi les mettre en circulation, …)
– Idée pour faire des « observateurs » des « actifs » comme le dit Jean-Michel Cornu (des petits mails très brefs au sujet du travail accompli par les différents GT,…..)
– profiter du futur basculement du logiciel pour « rééduquer » les comptoirs, qui sont loin de pratiquer toutes les fonctions prévues, en particulier le « chargement de compte » (qui va s’appeler « dépôt d’espèces »). Et on va leur en ajouter une, le « retrait adhérents » (un adhérent vient chercher des doumes papier à partir de son compte). Peut-être que certains voudront se retirer, il faut leur en laisser la possibilité, qu’en pensez-vous ?
– faut-il se résigner à la diminution de notre Collectif (rappel des Statuts :
Le Collectif est composé d’au moins huit membres. L’assemblée générale doit statuer si le minimum de huit n’est plus atteint.)

ANNEXE 1 (Sécurité Sociale alimentaire)
En résumé,lorsque nous allons démarrer:
on va se retrouver un petit groupe,
chaque personne va cotiser en proportions de ses revenus,
selon la tranche qu’il se sera fixée
20 30 40 50 ou 60
ou alors 30 40 50 60 ou 70

ADML63 va recevoir par prélèvement automatique, chaque mois ces sommes.
Sur un compte dédié, ou cela peut-il être identifié facilement sur le compte normal?
Chaque mois cela peut varier, avec des nouvelles personnes qui rejoignent le projet.

Puis , il faut , une fois que ces sommes sont arrivées sur le compte ADML63,
que se mette en place, une opération automatique,
qui en fait la somme, la divise par le nombre de participants
pour calculer la somme qui va être reversée à chacun.

une fois cette somme calculée, une autre opération automatique,
va virer sur le compte e-doume ,
cette somme en doumes à chaque participant

Après chacun en fait ce qu’il veut, payer ses courses, directement avec son compte e-doume,
ce serait le mieux car cela donnerait moins de travail aux comptoirs.
car je vous rappelle que tous les comptoirs n’ont pas forcement un ordi pour faire « un décharger le compte. », et ils sont bénévoles, on ne veut pas les effrayer.
ou alors retirer ses doumes papiers.

Ce contenu a été publié dans 1 VIE DE L'ASSOCIATION, Collectif. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.