Réunion du collectif du 8 juin 2020

ADML63

Compte-rendu de la réunion du Collectif du 8 juin 2020

(par téléphone)

Présents : Cédrick Leroy-Merlet, Agnès Mollon, Hervé Le Bail, Catherine Gueguen, Danielle Nadal, Angèle Dransart, Elisée Lozano, Geneviève Binet.

I- Affaires financières.

Le CoVid a perturbé nos envois de rappels de cotisation, si bien que 45 % des réadhésions 2020 manquent à l’appel ; une campagne a été menée au niveau des GL auprès des prestataires, mais rien n’a été fait auprès des adhérents, sinon à travers les newsletters. Personne n’a été suspendu pour l’instant. Que faire ?

1) Faire des économies : sur les 100 euros normalement alloués à chaque GL ; repousser l’édition papier du guide touristique ; repousser l’édition des cartons « producteur doume » à afficher chez les distributeurs

2) Se faire à nous-mêmes une avance en doumes d’un an

3) Faire un rappel auprès des utilisateurs simples : leur donner comme date limite de réadhésion le 30 juin, en expliquant que le retard de cotisation dû au CoVid met l’association en difficulté.

4) Ne pas suspendre les professionnels, mais Elisée continue ce qu’il fait habituellement : refuser de répondre à une demande de reconversion tant qu’ils n’ont pas recotisé.

Assurance Responsabilité Civile de l’ADML63 : du fait que nous sommes passés en 5 ans de 120 adhérents à 1200, la GMF augmente notre cotisation considérablement. La MAIF fait une bien meilleure proposition , beaucoup moins chère et très complète : adoptée.

Placement d’une partie du fonds de réserve à la NEF : par Catherine et Hervé, la liste des projets du Puy-de-Dôme soutenus par la NEF nous donnera des indications. Une réunion du groupe trésorerie est prévue sur le sujet.

II- Actualité des Groupes de Travail :

1) Bonus social 

Evaluation : pendant le confinement ça n’a pas beaucoup fonctionné (e-doume favorisé, étudiants absents, LieU’topie, restaurant Chôm’actif fermés… ) Au niveau des adhésions, 2 adhésions au mois de mai, au niveau des conversions, c’est un  peu reparti au mois de mai. Sur l’année 2020, sur les 8000 euros prévus, il reste environ  6000 euros.

Extension du processus : Ne pas faire de nouvelles adhésions après fin juin, mais les adhérents actuels, qui sont loin d’avoir utilisé tout leur bonus, peuvent convertir avec bonus jusqu’à la fin de l’année.

Il faudra faire un rapport au FDVA fin juin pour justifier l’utilisation de la subvention 2019 (reportée de fin 2018). On décide d’envoyer un questionnaire de satisfaction aux bénéficiaires (Angèle avec avis de Geneviève, Danielle, Catherine). Si les bénéficiaires n’ont pas donné d’adresse mail, on s’arrangera pour leur faire parvenir autrement.

2) Communication : grâce à Damien, on a eu le contact d’une enseignante d’un pôle universitaire à Vichy : ses étudiants en « Métiers du Multimédia et de l’Internet » cherchent des projets tutorés (d’octobre à mars). Angèle et Danielle proposent : vidéo filières (en rapport avec le travail en cours avec Sabine Buisson et Marie Houdart), petits tutoriels en vidéo, organisation d’événements (semaine MLCC, anniversaire) et site web (adml63.org). Il y a de quoi faire ! Angèle sera leur référente.

Guide touristique : s’il n’est pas sous forme papier, il pourrait au moins être en ligne. Cédrick en parle à Mathilde et à Stéphan.

Communication sur les avances de trésorerie aux prestataires en difficulté : Angèle a rédigé pour le site adml63 un résumé des options possibles : http://adml63.org/utilisation-du-fonds-de-reserve-de-la-doume. Propostion validée.

A ce propos, on rappelle que le délai de remboursement pour le prêt en euros n’est pas fixé, il est étudié en fonction des cas.

3) Comment faire pour une entreprise voulant payer ses salariés en doume mais n’ayant pas de rentrées en doumes ? (Demande de l’Aduhme)

Le logiciel permet actuellement aux pros d’acheter des doumes papier et de les déposer aussitôt sur un compte numérique (ça peut se faire à distance, les doumes papier devant sortir puis revenir aussitôt dans le compte du comptoir). La version 2 du logiciel, qui sera disponible dès cet été, va sans doute encore faciliter les choses, car elle permettra au salarié payé en e-doumes d’aller retirer des doumes papier dans un comptoir s’il le désire.

En attendant, il faut voir si les salariés de l’Aduhme sont intéressés.

III- Vie des réseaux MLCC.

Kohinos : Une proposition de Statuts et Réglement Intérieur de la Future Fédération Kohinos sera terminée dès la semaine prochaine. Il fallait déterminer en douceur le poids respectif des développeurs et des Monnaies ! Une AG constitutive va suivre.

L’objet de cette Fédération n’est pas de faire un Nième réseau de MLCC, mais de faire vivre le logiciel :

Administrer le développement mutualisé,  le déploiement et la protection du Kohinos , logiciel libre et open-source sous licence AGPL v3, destiné à faciliter la gestion et le pilotage des monnaies locales complémentaires et citoyennes, et en promouvoir l’usage le plus large , ainsi que toute action annexe facilitant cet objet ou œuvrant dans le même sens.

Réseau MLCC : pas mal de difficultés encore pour revoir la gouvernance… mais bon espoir d’envoyer bientôt un questionnaire aux CA de toutes les monnaies du réseau pour savoir ce qu’elles souhaitent comme organisation nationale.

Réseau SOL : entre autres initiatives partagées avec le réseau MLCC, il y a le questionnaire aux adhérents sur l’utilité sociale d’une MLCC  : le lien a été mis dans la dernière newsletter, sur les actualités du site doume.org, et on enverra un mail spécifique un peu plus tard.

IV- Perspectives

1) Projet de Sécurité Sociale alimentaire : le questionnaire aux adhérents est au point, on peut l’envoyer en septembre : https://framaforms.org/doume-securite-sociale-alimentaire-1587290010

2) Plus d’information sur le projet de Coopérative Alimentaire Auvergne, porté par Vincent Blot et le CISCA, a été fournie par Vincent Blot à Thierry et Danielle. Conclusion : cette future SCIC (coopérative de services : mutualisation en comptabilité et logistique, portage salarial, etc) partagera les mêmes valeurs que la doume, concernera les mêmes catégories d’entreprises et les deux structures devraient développer un partenariat très avantageux.

3) Pascal Tellier parlera de la doume dans un programme de conférences-débats et d’ateliers d’échanges proposé par le GREFFE, autour de la sauvegarde du climat (ce sera fin 2020-début 2021)

4) Il serait bon de mettre à l’ordre du jour de la prochaine AG une reprise de la réflexion sur les facteurs d’incompatibilité pour une adhésion d’entreprise à la doume (grande surface, station service…)

V- CALENDRIER :

– prochain Collectif : en présentiel (ouf!) le mardi 7 juillet à 18 h 30 (ou 19 h 30)

week-end aux Liards : on aimerait mi-octobre, voir avec Astrid et Walter ; si ce n’est pas possible, demander au café-Gîte du Lac de Servières, par exemple.

– prochaine AG : en novembre

prochain Collectif :

mardi 7 juillet à 18 h 30 (ou 19 h 30)

à la Ferme du Guéry

Ce contenu a été publié dans 1 VIE DE L'ASSOCIATION, Collectif. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.