Réunion du collectif du jeudi 7 mai 2020

Réunion du Collectif (confiné)

du jeudi 7 mai 2020

Présents : Danielle, Catherine et Hervé, Elisée, Angèle, Cédrick, Geneviève, Agnès

Excusés (ont oublié) : Thierry, Jennifer

I- Quelles demandes pour les deux dispositifs de soutien aux prestataires ?

Pas de demande officielle. Seul le café-lecture des Augustes a demandé des renseignements ; quand le café va rouvrir, il aura peut-être besoin d’une avance, partie euros partie doumes

CISCA envisage de prendre des doumes pour combler le trou de trésorerie de l’été : Contacter Aude (Geneviève)

Les autres timides ; nous nous disons que ce serait plutôt bien si ça faisait adhérer des hésitants qui auraient besoin d’employer le système tout de suite. Pas besoin de demander un an d’adhésion comme pour les euros du fonds de garantie.

Le formulaire de dons pour une caisse de solidarité : https://www.helloasso.com/associations/adml63/formulaires/1 n’a pas eu de succès pour l’instant.

II- Compte-rendu de la réunion avec Raymond Collet

Nous envisagions la possibilité d’une garantie de la métropole pour chèques ou remboursements non honorés à terme

Raymond Collet a tout de suite dit : « Mais il faut parler de votre dispositif (d’avances en doumes) à la Métropole ! »

Demander tout de suite de garantir nos avances en doumes, lui paraît prématuré. Mais il nous a suggéré autre chose pour montrer que la doume peut être une partie des solutions aux difficultés des entreprises locales en ces temps de crise : Faire un courrier à Bianchi en expliquant le dispositif et en lui indiquant qu’il peut nous mettre en relation avec des professionnels qui pourraient en avoir besoin, à condition qu’ils adhèrent bien sûr. Rédigé par Angèle, le courrier est validé.

III- Projet de Coopérative Alimentaire Auvergne : quel rôle pour la doume ?

Thierry pense que l’ADML63 doit être présente dans le dispositif et se propose pour la représenter. Le Collectif valide cette représentation mais demande plus d’explications.

IV- Nouvelles des GL 

La vie économique de la doume est ralentie en ce moment, sauf en ce qui concerne l’alimentation. A Issoire par exemple, il y a eu des initiatives nombreuses pour la distribution : marchés improvisés, paniers etc.

Clermont : pas de problème en alimentation, pas de retour pour les autres

A Riom , Bio Coop et Epicerie Chérie sont actifs, c’est tout.

Dans le Sancy les maraîchers sont en rupture de stock.

On soulève un problème urgent : les réadhésions ! Elles sont en sommeil car il n’ y a eu qu’une relance. On n’a suspendu personne.

Que faire ?

Après discussion :

Pour les pros :

Elisée fait une extraction des non-payeurs par GL et nous l’envoie.

On leur envoie une lettre.

Si ça n’a pas d’effet, chaque responsable de GL leur téléphone.

Aux utilisateurs : On envoie une lettre de relance en disant que s’ils ont des difficultés ils peuvent contacter leur groupe local

Une inquiétude : les adhérents au bonus social n’ont pas fait de conversions pendant le confinement : crainte vis-à-vis de la manipulation de billets, comptoirs fermés.

Nous décidons de repousser la possibilité de prendre des doumes sociales jusqu’à la fin de l’année et jusqu’à épuisement des 100 doumes de bonus. Par contre on ne recrute pas davantage (80 utilisateurs déjà).

V- Questionnaire : appel à manifestation d’intérêt à propos du projet de sécurité sociale alimentaire.

Quentin a proposé un brouillon mais nous le trouvons trop rébarbatif et pas assez explicite.

Par ailleurs, certains se demandent si ça ne devrait pas être porté par une association distincte, qui pourrait peut-être même regrouper d’autres associations que l’ADML63.

De toute façon la mise en place demande d’attendre la version 2 du Kohinos , et d’y rajouter un développement spécifique, donc nous avons quelques mois devant nous.

Angèle et Danielle se pencheront sur le questionnaire dans une semaine ou deux.

Annexe : un message de Fabienne Corteel (Alagnon):

« Avec Les Localos, dont je suis une des administratrices, nous prenons part à cette initiative nationale partie de Loos-en-Gohelle mais aujourd’hui bien plus large et transpartisane. N’hésitez pas à faire remonter des projets (ex : sécurité sociale alimentaire et autres) et à diffuser l’appel. »

Réponse : on va lui faire remonter nos actions mais peut-être pas la Sécurité Sociale Alimentaire qui n’est pas encore au point.

VI – Contenu de la newsletter

Attendre un peu car il va y avoir des événements nationaux intéressants ; ça serait le thème principal de cette lettre.

Faire remonter à Angèle les exemples de soutien inter-prestataires.

VII – Vie du réseau national.

Beaucoup d’effervescence en ce moment, et les monnaies vont recevoir trois questionnaires :

1) du groupe de travail sur la refonte de la gouvernance du réseau MLCC : on a pris beaucoup de précautions, et les discussions préliminaires ont duré plusieurs mois, mais ça a avancé et un questionnaire à toutes les monnaies sera prêt dans quelques semaines.

2) du mouvement SOL : un questionnaire à la suite du travail sur « l’utilité sociale des ML », auquel Angèle participe

et un autre propre à la vie du mouvement SOL.

Par ailleurs les monnaies (SOL et MLCC) s’interrogent sur « les MLCC face à la crise », avec des sous-thèmes. Tout le monde y a accès :  https://mypads.framapad.org/p/tronc-commun-gestion-de-crise-w737s07g9?

Angèle est sur un groupe de travail sur la communication externe , qui doit aboutir à un communiqué commun sur ce qu’on fait dans le réseau.

Enfin, la communauté Kohinos va se constituer en association. Julien Jorry a bien travaillé et dès mi-juin les monnaies demandeuses pourront tester le résultat.

VIII – Carte touristique :

Elle sera également utile à tous les adhérents, d’autant plus que les clients des hébergements doume sont souvent des locaux et qu’elle ne signalera pas que les hébergements.

Le projet nous paraît bien conçu et nous encourageons Cédrick et Mathilde à continuer.

Prochain Collectif : début juin, au Bois Basalte ?

Ce contenu a été publié dans Collectif. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.