Réunion du collectif du lundi 17 décembre 2018

Compte-rendu de la réunion du Collectif

du lundi 17 décembre 2018

Présents : Claude Jacquet, Elodie Lozano, Stephan Gelberger, Jean-Michel Bartin, Angèle Dransart, Hervé le Bail, Damien Verhille, Catherine Gueguen, Danielle Nadal, Alice Thellier, Agnès Mollon, Francis Got, Marie Deparis, Pascal Tellier, Geneviève Binet, Colette Boudou.

I- Rappel rapide des événéments du mois :

  • Derruder au Corum Saint-Jean, (organisation Gaïa Terre Vivante) : pas assez de monde, pub mal relayée, concurrence de la projection du film Après-Demain organisé par la Métropole.,
  • le film Après-Demain : la salle du Paris était pleine, Geneviève a répondu à beaucoup de questions sur la doume. Le film est moins enthousiasmant que « Demain ».
  • intervention à VetAgroSup par Danielle comme chaque année, mais les étudiants étaient tous originaires d’autres départements.,
  • marché de Noël à Clermont organisé par Elodie Lozaano (de l’Hair Naturel) avec le concours de ses parents. D’après une enquête auprès des professionnels présents, les prestataires étaient assez contents sauf une, mais il y a eu divergence sur la salle, un peu petite (?)et trop excentrée ; des tables étaient vides pour cause de désistements de dernière minute ; le manque de temps n’a pas permis de prévoir la décoration et le café. On s’interroge sur la possibilité de mettre de la musique enregistrée (mais ça veut dire frais de SACEM). Le café oui, mais la buvette, peut-être pas. En tout cas, à reproduire l’an prochain en s’y prenant plus tôt – juin, septembre… L’horaire peut être raccourci le matin : ouverture à 11 heures.

Bonne nouvelle : la Baie des Singes propose d’accueillir le marché de Noël.


II-  Préparation du  4ème anniversaire :

Communication : affiches et de flyers sont commandés chez Cornu. Ils seront chez Danielle pendant les vacances scolaires (tél au 06 82 58 83 41) , et on se les distribuera lors du Collectif du 7 janvier.

Communication auprès des médias et élus : Pascal, Pierrette et Danielle gèrent.

Communication Internet : intensive à partir du 2 janvier.

A partir du 2 janvier, Il faudrait que chaque GL relance ses presta. Plus relance générale à partir de l’adresse d’Elodie Lozano.

Bonus à la conversion : Gaïa continue à nous proposer de financer 10 % de bonus. Mais comme nous sommes réticents à l’idée de favoriser ceux qui ont plus d’argent en poche, nous avons une autre idée : on dira à l’utilisateur : « si vous changez 10 doumes, Gaïa reverse 1 doume à l’ADML63 »

Musique pendant le repas ? non

Déco : plusieurs idées : que chacun apporte un carton sur lequel il a inscrit une chose qu’il trouve important dans la doume, arbre fabriqué pour les Rencontres Nationales, origami, des panneaux racontant la genèse et l’histoire de la doume ; fleurs en récup….

Animation : porteur de parole, ateliers proposés par les professionnels (cartonera, coloration de mèches, fleurs…) ou simplement présentation de leur activité et on peut les filmer !

Sur la scène, pendant le marché, projections de films sur la doume , les MLCC, le système monétaire.

Prévoir un stand explicatif du processus e-doume.

Pas discuté: quel signe distinctif pour être repérables, T shirts floqué  doume ou autre ?

Comptoir de change :

Nous souhaitons que, Astrid étant occupée au repas, Elisée serve de superviseur du comptoir de change.

III-  Prolongation du contrat d’Angèle :

Un deuxième CDD jusqu’en mars aux mêmes conditions (3 mois, 18 h, 700 net, 1140 euros coût employeur). Sur cette somme, 3000€ proviendront de la subvention Clermont-métropole qui est fléchée sur ce poste. Il reste environ 500€ à trouver.

Lecture du courrier d’Astrid.

On constate dans les comptoirs que les gens comprennent la nécessité de payer un salarié. Nous comprenons qu’Astrid craint qu’on n’ait pas assez pour le fonctionnement de la doume. Le surplus des 12€ permet de compléter le fonctionnement + le salarié et pas seulement le salarié. C’est seulement pour la communication qu’on a simplifié les choses. De plus, le salarié fait partie intégrante du fonctionnement.

Stéphan dit qu’il n’y a pas tellement de cotisations à 5€. L’e-d devrait coûter au max 15€/mois. Le bonus anniversaire et le reste de la subvention de 15 000€ (alinéa 3) nous permettent d’être tranquilles cette année.

La réunion sur le coût du salarié se ferait plutôt après l’anniversaire.

Dans d’autres ML, le salarié démarche prestataires et utilisateurs et cela autofinance son poste.

IV- Utilisation de la subvention de 15000 E

Rappel de la  conclusion de notre demande de subvention :

Cette subvention serait la bienvenue, non pas pour dédommager l’immensité  des dépenses personnelles de nos bénévoles, mais pour :

1)  arriver enfin à satisfaire notre objectif de « mettre la qualité  à la portée du plus grand nombre » en subventionnant un bonus  social à la conversion.

2) pouvoir enfin rémunérer en partie les professionnels (informaticiens, graphistes,) qui travaillent jusqu’à présent  pour la doume à titre bénévole aux dépens de leur activité  professionnelle et dont la charge croît avec l’extension des  activités de l’association.

3) professionnaliser la partie gestion et communication, ce qui  libérerait du temps pour que les membres les plus aguerris accomplissent ce qu’ils n’ont pas le loisir de faire  actuellement : la formation dans les groupes locaux, les  interventions tous publics et l’amélioration de la circulation de la monnaie entre professionnels du réseau, principalement.

Rappel de la décision du Collectif  d’octobre : consacrer 10 000€ à un bonus social. Colette référente de ce groupe. Les 5000€ restants permettront de compléter le contrat de la salariée si nécessaire .

V-Réflexions à  initier et sans doute à prolonger :

1) comment  « vendre » le futur-ex-Moloco ? Stéphan liste les possibilités de recettes du ‘Moloco’. A suivre.

2) groupe de travail « Coop et doume » : comment s’épauler   mutuellement ? appel à participants au groupe coordonné par Thierry, afin de formuler des propositions pour l’ AG de mars : montant fonds garantie, aspects sociaux… Marie pense que parler de la doume aux gens du quartier est difficile pour le moment, JMichel qu’au contraire c’est l’occasion de dire qu’un magasin différent utilise une monnaie différente. Il faut finir de former les militants CdD à la doume. Faire un appel lors de l’anniversaire, donc faire une présentation de la Coop.

3) collaborer avec  les gilets jaunes ? On a toujours intérêt à discuter avec des gens, quels qu’ils soient. Mais évidemment pas de position officielle de l’ADML.

4) projets locaux financés par la NEF ? notre fonds de garantie est au crédit coop livret CODEvair. Il faut des précisions car nous disons habituellement que les euros convertis sont à la NEF. Francis et Danielle vont se renseigner auprès du conseiller Crédit Coop sur l’utilisation exacte des fonds CODEVair..

5) Participation au PAT (Projet Alimentaire Territorial du Grand Clermont et du Parc Livardois-Forez) : il est un peu bloqué par Limagrain et l’incertitude sur les financements, mais il est nécessaire que les associations comme nous soient présentes pour en surveiller l’orientation. Donc on continue à suivre, si quelqu’un veut le faire…

 

VI – Points pratiques divers où en sommes-nous ?

 1) Ouverture du compte à la Banque Postale pour dépôts d’espèces :

DECISION :  c’est Astrid Ursem, la trésorière qui ouvre ce compte, et Joëlle Ferri, qui  auront pouvoir et accès internet

2) Mise à jour du contenu des sites doume.org et adml63.org ; en cours. Doume/org sera entièrement repensé.

3) Suite à l’appel au secours lancé par le gestionnaire le 08 octobre par mail à 34 personnes et resté sans réponse, nous imaginons comment faire face à sa démission. Le groupe serait dissous et intégré au voisin (Comté ?) On peut tenter de faire une réunion à l’Imprévu (Espirat) pour relancer les bonnes volontés, et on demande si le groupe formation pourrait l’assurer. Penser à prévenir Angèle pour qu’elle fasse un événement FB

VII- Refonte des documents

1) bulletin d’adhésion utilisateurs : approbation de l’intégration  des nouveaux tarifs pour financer l’emploi mais dire plutôt « nous pourrions » plutôt que « nous pouvons » ;

Approbation des 3 cases  « voulez-vous »(déjà intégrées dans « mes infos » sur doume.org, mais pas encore sur la fiche d’inscription internet).

En vue : utiliser notre abonnement CB de e-doume pour que les utilisateurs remplissent eux-même leur fiche.

2) La refonte des 3  documents explicatifs (voir proposition du groupe de travail) n’a pas été regardée faute de temps, ni le dépliant  « bénévolat ». Pour l’anniversaire, on se servira des anciens qui restent en nombre ;

On revoit le sujet dans un prochain Collectif

Prochaine réunion du Collectif

Le lundi 7 janvier

à la Salle des Equipes Saint-Vincent

168 Boulevard Lafayette à Clermont-Ferrand

18 h 30 pour grignoter et parler à bâtons rompus et 19 h 30 pour le travail.

Ce contenu a été publié dans 1 VIE DE L'ASSOCIATION. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.