Réunion du collectif du lundi 17 décembre 2018

Collectif du lundi 17 décembre, 18 h 30 ou 19 h 30

Riom, Maison  des associations, salle du 3ème  étage

Ordre du jour

I – Rappel rapide des événéments du mois :Derruder au Corum Saint-Jean, le film Après-Demain, intervention à VetAgroSup, le  marché de Noël à Clermont et Sauxillanges


II- Refonte des documents

1) bulletin d’adhésion utilisateurs : remarques éventuelles sur l’intégration  des nouveaux tarifs pour financer l’emploi + les 3 cases  « voulez-vous »(déjà intégrées dans « mes infos » sur doume.org, mais pas encore sur la fiche d’inscription internet). Faut-il refaire aussi la demande d’agrément prestataires ?

En vue : utiliser notre abonnement CB de e-doume pour que les utilisateurs remplissent eux-même leur fiche.

2) refondre les 3  documents explicatifs (voir proposition du groupe de travail)

3) dépliant  « bénévolat »

Faudra-t-il (pourra-t-on) avoir tout ça pour l’anniversaire ?

III-  Préparation du  4ème anniversaire :

à réfléchir : communication, musique, déco,  animation + signe distinctif pour être repérables, T shirts floqué  doume ou autre ?

Affichage : commande d’affiches et de flyers ; nécessité de se réunir début janvier.

IV-  Prolongation du contrat d’Angèle :

Un deuxième CDD jusqu’en mars aux mêmes conditions ? (3 mois, 18 h, 700 net, 1140 euros coût employeur)

(Lié avec le point :  » réflexion sur l’utilisation de la subvention Clermont-métropole 3000,00 € » car c’était bien ainsi qu’on avait justifié notre demande de subvention.)

V- Utilisation de la subvention de 15000 E

Rappel de la  conclusion de notre demande de subvention :

Cette subvention serait la bienvenue, non pas pour dédommager l’immensité  des dépenses personnelles de nos bénévoles, mais pour :

1)  arriver enfin à satisfaire notre objectif de « mettre la qualité  à la portée du plus grand nombre » en subventionnant un bonus  social à la conversion.

2) pouvoir enfin rémunérer en partie les professionnels (informaticiens, graphistes,) qui travaillent jusqu’à présent  pour la doume à titre bénévole aux dépens de leur activité  professionnelle et dont la charge croît avec l’extension des  activités de l’association.

3)professionnaliser la partie gestion et communication, ce qui  libérerait du temps pour que les membres les plus aguerris accomplissent ce qu’ils n’ont pas le loisir de faire  actuellement : la formation dans les groupes locaux, les  interventions tous publics et l’amélioration de la circulation de la monnaie entre professionnels du réseau, principalement.

  Rappel de la décision du Collectif  d’octobre : consacrer 10 000 euros à un bonus social.

VI-Réflexions à  initier et sans doute à prolonger :

         1) comment  « vendre » le futur-ex-Moloco ?

        2) groupe de travail « Coop et doume » : comment s’épauler   mutuellement ?

        3) collaborer avec  les gilets jaunes ?

        4) projets locaux  financés par la NEF ?

        5) Participation au PAT ?

 

VII – Points pratiques divers où en sommes-nous ?

        1) Ouverture du compte B Postale pour dépôts d’espèces

        2) mise à jour du contenu des sites doume.org et adml63.org

3) Gl Billom suite à l’appel au secours lancé par le gestionnaire le 08 octobre par

mail à 34 personnes.

Ce contenu a été publié dans 1 VIE DE L'ASSOCIATION. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.