Assemblée Générale de la doume

Assemblée Générale de la doume

par
72 72 visiteurs ont vu cet évènement.

A 20h en visioconférence sur ce lien

Ordre du jour

Suite à notre éviction de la Banque Postale, qui nous servait de banque de transit (notre fonds de réserve étant au Crédit Coopératif et à la NEF), nous avons besoin de choisir un nouveau fonctionnement. En effet, le Crédit Coopératif étant uniquement à Clermont-Ferrand, et la NEF à Lyon, la Banque Postale permettait aux gestionnaires bénévoles des différents groupes locaux de déposer chèques et liquide près de chez eux.

L’assemblée générale du 2 avril n’est pas parvenue à un consensus sur cette question. En effet, c’est un choix complexe à faire, qui demande de tenir compte de plusieurs facteurs :

éthique : les banques sont diversement impliquées dans la spéculation, le financement des énergies fossiles et d’autres activités incompatibles avec les valeurs de la doume.

pratique : la proximité d’une agence bancaire permet aux bénévoles gestionnaires des groupes locaux de remettre facilement les chèques et le liquide, et leur évite de stocker et de transporter de grandes quantités d’argent.

économique : l’ADML63 a malheureusement des ressources limitées, et les banques réputées les plus éthiques sont, de très loin, les plus chères.

symbolique : même si l’impact éthique du choix de la banque de transit reste limité (notre fonds de réserve restant dans une ou des banques réputées éthiques), le choix de cette banque de transit peut impacter négativement l’image de la doume, y compris auprès de ses propres adhérents et bénévoles.

Plusieurs personnes se sont proposées pour travailler des propositions. Le 22 juin, nous devrons nous positionner collectivement en faveur de l’une ou l’autre.

Proposition 1 : fonctionnement avec le Crédit Coopératif et la NEF

L’idée est de s’inspirer du Soudicy qui ne travaille qu’avec la NEF et envoie les chèques avec DocaPoste (filiale numérique de la Poste, où la NEF a un compte qui lui évite de traiter les chèques en nombre). Il est possible de démarrer immédiatement car on a déjà des comptes à la NEF. Ça résout le problème des chèques, que chaque gestionnaire enverra directement avec les enveloppes fournies par DocaPoste, mais pas du liquide. Il faudra le déposer directement à Clermont au Crédit Coopératif et au besoin s’organiser entre gestionnaires (plusieurs personnes se sont portées volontaires), à moins que le gestionnaire du groupe local ne fasse un chèque personnel à la place si le montant n’est pas trop important.

Coût de ce système NEF: le compte bancaire à la Nef devient actif et donc payant (12euros HT par mois) + frais de timbres pour envoyer les chèques. Les traitement des chèques versés sur le compte Nef est gratuit. Par contre les frais de virements sont de 0,24euros par virement + 0,10% du montant.

Il faut rajouter les frais de gestion du Crédit coopératif comme c’est le cas actuellement.

Cette solution permettrait de n’utiliser que la NEF et le Crédit Coopératif qui sont nettement en tête des différents comparatifs entre banques sur le plan éthique (impact social et environnemental, spéculation et prise de risques…). Cet aspect est particulièrement important pour une monnaie locale complémentaire comme argument pour trouver des utilisateurs mais aussi motiver les bénévoles.

Proposition 2 : fonctionnement avec la Caisse d’Épargne et la NEF

Il s’agirait là aussi d’un fonctionnement avec deux banques : la Caisse d’Épargne pour la proximité et les virements fréquents de fonctionnement et de reconversion, et la NEF pour y placer tout ce qui stable en fonds de garantie.

Frais :

  • Les frais de gestion.

NEF : 43,20 €TTC par trimestre (12 €HT par mois).

Caisse d’Épargne : 15 € par trimestre.

  • Les coûts des virements :

NEF : 0,24 € TTC par virement. Ces frais sont ponctionnés sur le compte à chaque virement.

Caisse d’Epargne : 0 €.

  • Les commissions de mouvement.

NEF : 0,1% du montant des mouvements sur tous les mouvements débiteurs.

Caisse d’Epargne 0%.

Les frais de gestion, de virement et les commissions de mouvements sont cumulatifs !

En amont de l’Assemblée Générale :

Le Collectif va approfondir la qualité des banques, les coûts réels, etc, et envoyer les documents sans faute une quinzaine de jours avant.

Le Collectif va expérimenter la proposition 1 :

  • pour les groupes locaux éloignés de Clermont, envoyer les chèques mensuellement à la NEF par la poste (enveloppes Docaposte) ; le liquide (qu’il est moins urgent de traiter que les chèques) sera rassemblé par les volontaires et remis au Crédit Coopératif selon une organisation à voir entre volontaires.
  • les chèques et le liquide des GL de Clermont, Clermont sud-ouest, Riom, Lempdes et Billom seront déposés au Crédit Coopératif à Clermont
  • Les conversions par PayZen (CB) restent au Crédit Coopératif
  • On met pour l’instant 50 000 euros en fonds de garantie-livret à la NEF, + le montant envoyé par l’intermédiaire de Docaposte ; en s’assurant qu’il en reste assez au Crédit Coopératif pour le compte de fonctionnement et les reconversions.

Pour vous inscrire à cet évènement, envoyez vos informations par e-mail à contact@adml63.org .

S’inscrire en utilisant une messagerie en ligne : Gmail / AOL / Yahoo / Outlook

 

Date et heure

22-06-2022 à 20:00 à
22:00
 

Lieu

Événement en ligne

Partager avec des amis